Le Malanga!

 

Le Malanga est recouvert d’une peau mince qui peut être lisse, velue ou ornée de radicelles selon les variétés.

Cette peau brunâtre recouvre, sans la cacher totalement, une chair ferme et croustillante, légèrement visqueuse qui peut être blanchâtre, orangée, jaunâtre, rose ou rougeâtre. Sa saveur prononcée est légèrement terreuse et rappelle vaguement la noisette.

 

Comme la pomme de terre, le malanga contient beaucoup d’amidon. Le malanga se consomme cuit parce qu’il est riche en amidon non digestible.

On le râpe et on le cuit en crêpes. Aux Antilles, on l’utilise râpé pour préparer les acras.

Les feuilles du malanga se cuisinent comme l’épinard ou servent à envelopper des aliments qui seront cuits au four.

Les feuilles contiennent aussi des substances âcres et irritantes qui sont détruites par la cuisson.

 

Le malanga contient de la riboflavine, thiamine, de la vitamine C, du fer, des fibres, du calcium, Niacine.

 

Le malanga se conserve à température ambiante. Lorsqu’il est entamé, il se conserve au réfrigérateur.

 

 

 

 

Partage:

Accras de giraumon et malanga

Crumble aux mangues

Soyez le premier à commenter “Le Malanga!”

(ne sera pas partagé)